Notre métier

La fabrication des ruches

 

Nous apportons une attention particulière à la fabrication de nos ruches. Nous utilisons des essences de bois résistantes aux intempéries : douglas, cèdre, épicéa. Pour protéger nos ruches nous les plongeons dans un bain d’huile de lin bouillant (nous n’utilisons pas de produits chimiques) et préservons ainsi l’habitat des abeilles.

 

 

 

Greffage01  L’élevage

L’élevage représente une activité essentielle dans notre travail. Nous élevons des reines en pratiquant la sélection génétique afin d’obtenir des reines de qualité. Nous retenons plusieurs critères de sélection : la résistance aux maladies, l’agressivité, la productivité… Face à un environnement de plus en plus hostile (pesticides, monoculture, parasites…) il est indispensable de maitriser cette technique et ainsi obtenir des colonies dynamiques.

 

 

 

 

Transhumance01  La transhumance

Afin d’obtenir des essences de miel variées, nous déplaçons nos ruches suivant les miellées. Cette opération doit impérativement se faire la nuit, lorsque toutes les abeilles sont rentrées à la ruche. Nous pouvons donc ainsi obtenir du miel d’acacia au mois de mai, du châtaignier au mois de juin, du sarrasin au mois d’août…

 

 

 

 

Rucher La récolte de miel

La récolte s’opère à la fin de la floraison de la plante qui caractérisera le miel. Nous prélevons le miel stocké dans les cadres de hausse (élément ajouté sur la ruche pendant la miellée). Nous laissons le miel situé dans le corps de ruche afin d’assurer la survie de la colonie durant la période hivernale.

 

 

 

 

Desoperculer02  L’extraction

Après avoir  ramené les hausses pleines de miel à la miellerie, nous pouvons procéder à l’extraction. Nous commençons par désoperculer, cette étape consiste à enlever la pellicule de cire qui bouche les alvéoles remplies de miel. L’opération se réalise avec une machine à désoperculer en tranchant la couche de cire de bas en haut. Nous plaçons ensuite les cadres dans un extracteur, qui grâce à la force centrifuge fait jaillir le miel.

 

 

 

 

Le conditionnement

 

A la sortie de l’extracteur, le miel contient des impuretés. C’est un filtre qui va retirer diverses particules de propolis, de cire, de pollen. Une fois filtré, le miel doit encore reposer 4 à 5 jours à une température de 20°C minimum pour faire remonter en écume l’ensemble des dernières impuretés. Cette écume est ensuite enlevée avant la mise en pot.